Nos producteurs partagent leur point de vue

Opimian, en tant que club de vin, s’intéresse aux relations humaines. Le club connecte nos membres dans tout le Canada, nos producteurs dans le monde, nos employés à Montréal et les amoureux du vin dans le monde. Compte tenu de la situation globale actuelle, Opimian a contacté les producteurs du Cellier Italie et Chablis (C274) pour comprendre comment ils s’en sortent dans cette période difficile et exceptionnelle. Leurs réponses étaient si personnelles et émouvantes que nous avons décidé de les partager avec vous.

 

Des thèmes se rejoignaient dans leurs notes (ils ont dû s’adapter au télétravail, et déterminer comment continuer leur production et expéditions dans un environnement changeant d’heure en heure), mais chacun a offert une perspective unique. Les voici, dans leurs propres mots.

 

Un des piliers de la philosophie d’Opimian, depuis sa création, est de connecter les membres aux producteurs. Il est clair que c’est une relation mutuelle. Les producteurs se sentent tout aussi connectés à nous. Cet amour partagé pour le vin nous rapproche tous encore plus. C’est lors de périodes comme celle que nous vivons que les communautés, comme celle de notre club, nous réconfortent en attestant que nous nous soutenons les uns les autres et que nous tenons à tous nos membres.

 

ITALIE

 

 

Karoline Walch – Avenue

«Les petits gestes du quotidien que nous les Italiens aimons tant, comme se serrer la main, aller au restaurant ou voir ses amis, sont brusquement interdits. Nous comprenons à quel point nous avons besoin de socialisation, et à quel point cela nous manque…La nature suit son cours et nous montre que la vie continue; les bourgeons apparaissent sur les vignes et le printemps et ses couleurs sont arrivés dans les vallées, tandis que les montagnes sont encore enneigées. Nous vous embrassons virtuellement depuis Alto Adige, et restons positifs: ensemble, nous vaincrons cette menace et retrouverons bientôt les moments conviviaux dont nous avons l’habitude!»

 

Angelo Dalbello – San Sano

«Cet évènement naturel nous demande de nous séparer et de nous isoler pour gagner. Mais nous sommes aussi tristes, anxieux et ressentons la solitude. Aujourd’hui, nous avons une arme formidable, la technologie. Nous pouvons communiquer, fonctionner tous ensemble pour défendre nos vies et notre quotidien, nos espoirs et nos rêves d’une menace jamais vue auparavant. Nous pouvons rester chez nous avec ce et ceux que nous aimons, dont une bouteille de notre vin préféré.

 

Si nous marchons main dans la main, nous nous en sortirons peut-être plus riches intérieurement, et ferons meilleur usage de nos dons. Nous n’oublierons pas ceux qui ne sont plus avec nous.»

 

Martina Gozzi – The Wine People

«Nous sommes un très bon groupe, et nous sommes tous très proches. Nous avons de plus en plus de défis, mais nous les relèverons en tant qu’équipe, et nous sommes certains que tout ira bien…Andrà tutto bene, comme nous disons depuis plusieurs jours.

 

Pour ce qui est de la vie dans les champs, tout est magnifique, comme à l’habitude. La nature est est un miracle formidable et fort. Nous avons de belles journées ensoleillées. Le printemps arrive et les bourgeons vont bientôt éclore. Une douce brise souffle, nous rappelant encore une fois que tout ira bien… et que le vin sera toujours délicieux!»

 

 

CHABLIS

 

Michel Lamblin – Lamblin & Fils

«Nous n’avons pas fermé la société car certains de nos clients nous passent encore commande et il nous faut les livrer. C’est notre travail, nous devons le faire. Il n’en demeure pas moins que nous sommes très vigilants et respectons toutes les consignes pour garantir au mieux la sécurité de nos employés et éviter la propagation du virus.

 

Nous vous remercions pour votre confiance et mettons tout en œuvre pour la meilleure préparation de vos commandes. Nous souhaitons que vous passiez tous cette épreuve dans de bonnes conditions et restons pleinement confiant en l’avenir, le virus sera vaincu! Prenez soin de vous.»