La mode dans le vin

Jane Masters est la Master of Wine d’Opimian

Certains considèrent le commerce du vin comme plutôt figé dans ses attitudes et ses goûts classiques, mais comme toutes les industries,
des tendances émergent et des modes vont et viennent. Dès la Rome antique, et pendant des siècles, les vins doux et mutés ont fait fureur. Les vins de dessert étaient produits à grande échelle dans la région de Bordeaux et à Constantia en Afrique du Sud.

Le beaujolais nouveau a connu son apogée dans les années 1980. La proximité de Paris et de Lyon et de leurs bistrots populaires a facilité la vente du jeune vin mis sur le marché quelques semaines seulement après la récolte. Georges Duboeuf a développé les marchés internationaux et le troisième jeudi de novembre est devenu un événement important dans le calendrier annuel du vin aux quatre coins du monde.

Les ventes de pinot grigio explosèrent partout dans les années 2000. Ce phénomène fut surnommé le Moscato Madness par les Américains lorsque le muscat devint le cépage à la croissance la plus rapide en 2010, se vendant six fois plus que trois ans auparavant. Les ventes de prosecco ont connu une croissance spectaculaire en dix ans avec une production atteignant 600 millions de bouteilles en 2018, soit le double de celle du champagne, qu’il a dépassé en 2013. Les ventes de vins rosés continuent d’augmenter à l’échelle mondiale – l’an dernier, les États-Unis ont enregistré une croissance de 40 %.

Pourtant, certains vins peuvent devenir victimes de leur propre succès. Augmenter la production peut conduire à un « étirement » des vins en raison de l’augmentation des rendements du vignoble ou de l’ajout de cépages de qualité moindre ou plus neutres. Une forte demande peut entraîner une hausse des prix et, en même temps, des vins plus dilués et de moindre qualité. Les amateurs de vin finissent par comprendre que les vins qu’ils appréciaient autrefois n’ont plus la même valeur qu’avant et qu’il faut passer à autre chose.

De plus en plus de vins sont produits de manière durable avec des pratiques agricoles biologiques et biodynamiques ainsi qu’une vinification naturelle. En tant qu’amateurs de vin intéressés par la découverte et la dégustation de nouveaux vins, nous avons l’embarras du choix !